Premier projet que j’ai « pensé » avant de prendre la moindre photo. Tous mes autres projets à ce jour ont été constitués essentiellement à partir de mon stock de photos, dans lequel à force de tri et de rangement j’ai pu identifier des sujets, des thèmes, qui revenaient suffisamment souvent pour que j’en fasse quelque chose.

Ici, c’est le contraire.

La série porte sur les bus de Bogotá, de vieux bus fumants aux itinéraires incompréhensibles pour moi, raison pour laquelle j’ai toujours eu cette sensation que chaque bus me passait devant le nez avant que j’ai le temps de lire si c’est bien celui qui va où je veux aller.

Et contrairement à d’habitude j’avais déjà les images dans la tête (la composition, l’orientation, la texture, le mouvement, le traitement, etc.) avant même d’être sur place. Lors de ce séjour de décembre 2020 je savais que j’aurais tout le temps de réaliser cette série, tout était cadré… Il faut croire qu’il ne m’en fallait pas plus pour me décourager (à quoi bon ?) en bon paresseux qui se respecte je n’ai pas été suffisamment assidu à la prise de vue, j’aurais pu faire 2 ou 3 fois plus de sorties.

Résultat cette mini-série qui (normalement) transmet cette sensation de chaos et de fuite que je ressens parfois dans cette ville, mais seulement 6 images car l’editing a été drastique.

La suite au prochain voyage sur place…

 

Vous aimerez aussi